Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 08:00

Nous voici sauvés : le mensuel l’Expansion semblerait avoir découvert un ensemble de recettes destinées à sauver les Sécurité Sociale de son déficit endémique en lui proposant de réaliser plusieurs milliards d’économies, assez simplement semble-t-il. On se demande même, un peu honteux, à la lecture d’un long article au titre prometteur « Sécu, des milliards d’économies possibles » paru dans la livraison de juillet-août, comment personne n’y avait songé auparavant.

 Mieux gérer les médicaments des pensionnaires d’une maison de retraite, donner la priorité aux génériques en occultant, bien entendu, le rapport critique publié par l’Académie de médecine sur lesdites molécules à petits prix, ne pas systématiquement prescrire de nouvelles molécules lorsque de plus anciennes conviendraient amplement. Tout semble passé en revue par l’opiniâtre journaliste jusqu’à l’inutilité de certaines hospitalisations abusives, les transports de malades et les frais de la gestion de la Sécurité Sociale, suspecte de manque d’enthousiasme dans la dématérialisation de ses documents.

 Tout y passe même une supposée économie de 65 millions d’euros qu’il serait, nous affirme-t-on, possible d’économiser sur les pathologies du canal carpien… Ce doit être un clin d’œil aux pêcheurs, nous ne savons.

 Un léger oubli cependant, trois fois rien, une broutille, une paille pour tout dire : l’article de six pages ne mentionne pas une seule fois le mot immigration, encore moins le regroupement familial et pas davantage, évidemment, le tourisme sanitaire. Rien non plus sur la fraude aux prestations sociales dont la seule évocation fait trembler les autorités au plus haut niveau du ministère de la Santé et de l’Etat. Un rapport de l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales) révélait cependant il y a quelques années l’existence d’une dizaine de millions de Cartes Vitale surnuméraires en circulation. Oui, vous avez bien lu : 10 millions de Cartes Vitale plus ou moins frauduleuses et en tout cas injustifiées, génératrices de droits et surtout de remboursements de soins, hospitalisations et opérations pour quelques milliards d’euros.

 A ce sujet, un article du Monde.fr paru le 20 juillet dernier, observait benoîtement que « Supprimer les cartes frauduleuses permettrait d’économiser les consommations de soins illégales qu’elles engendrent. De la même manière, l’utilisation des Cartes Vitale légales doit être contrôlée afin que ne l’utilisent que les ayant-droits et non des personnes (amis, famille lointaine (sic) venant uniquement en France pour se faire soigner ». Si c’est Le Monde qui le dit… On observera néanmoins la sagesse du ton et la pondération du propos. Le Monde sait être beaucoup plus virulent quand le sujet s’avère plus politiquement correct. Ne surtout pas réveiller le contribuable-cotisant qui n’en finit plus de sommeiller.

 L’article de l’Expansion ne nous soufflera pas mot non plus de l’AME, ce dispositif unique au monde destiné à assurer une entière gratuité de soins aux immigrés illégaux qui constituent donc, de fait, la seule catégorie de patients en France dispensés du moindre centime de cotisation pour leur protection de base comme pour la mutuelle santé complémentaire. Pour les autres, cotisations en hausse et prestations à la baisse demeurent garantis à perpète.

 Un fois encore, la grande presse se trouve prise en flagrant délit de désinformation. Existe-t-il encore en France un seul naïf pour donner crédit à un article consacré à la réduction du déficit de la Sécurité sociale n’évoquant, pas même succinctement, le coût sanitaire de l’immigration légale ou non ? Il ne faudra jamais se lasser de répéter que les titres de la presse à gros tirage sont tous, sans exception, concentrés entre les mains de financiers puissants dont la vision du monde et les intérêts n’ont rien de commun avec les nôtres.

 L’Expansion ne fait pas exception puisque ce titre appartient au puissant groupe Express-Roularta, filiale de Roularta Media Group racheté en 2006 par Marcel Dassault. Le groupe publie des dizaines de titres dont l’Express, l’Entreprise, l’Etudiant, Lire et quantité de revues spécialisée dans l’habitat et la décoration.

 Avionneur, grands industriels et banquiers détiennent l’ensemble des grands titres de la presse écrite au travers desquels ils véhiculent plus ou moins subrepticement leurs orientations européistes et mondialistes irrémédiablement contraires aux intérêts des peuples.

 Raison de plus pour favoriser les journaux d’opinion réellement indépendants, riches de l’essentiel, riches de leur seule liberté d’expression.

Partager cet article

Repost 0
Phil - dans immigration

Commander chez l'éditeur

Nouvelle édition
couverture_2eme_edition0002-copie-1.jpg
(Pour commander le livre, cliquer sur l'image)

Commander sur Amazon

  amazon.fr.png

(cliquer sur le logo Amazon.fr)

Commander à D.P.F.

Chire.JPG

(cliquer sur le logo)

Commander à la librairie Decitre

DECITRE.gif

(Cliquer sur le logo)

Commander à Chapitre.com

(Pour commander, cliquer sur l'image)

Commander à La librairie française

librairie.francaise-copie-1.JPG

(cliquer sur l'image)

Vous pouvez aussi commander ce livre chez votre libraire habituel en lui indiquant simplement le nom de l'auteur et le titre du livre

Liens